Monseigneur Louis Parisot

Louis François Parisot naît à Brognon en Côte d'Or le 11 juillet 1885. Il est le quatrième enfant d'une famille très modeste , Paul  et Marie Parisot .afrique
Il est d'abord vacher.
Il apprend à lire tout seul.
C'est à l'occasion de sa première communion, le9 mai 1897, qu'il est appelé par Dieu à évangéliser en Afrique.
Il entre au séminaire et obtient son bac en 1903. Il passe 4 années au grand séminaire de Dijon. Il fait son année de noviciat en Belgique à Chanly. puis il va au grand séminaire de Lyon et est ordonné prêtre  le 17/10/1909 par monseigneur Pellet.

En décembre 1909 il quitte la France pour Cotonou (plus d'un mois de voyage).Il passe une bonne partie de ses journées à rencontrer les habitants de la brousse .
Il crée plusieurs patronages où le foot est une activité importante
De 1912 à 1914 il est rappelé en France à Lyon au Grand séminaire des Missions Africaines.
Puis il part à la guerre comme ambulancier.
A la fin de la guerre il retourne au Dahomey (aujourd'hui le Bénin) pour y être supérieur du séminaire de Ouidah. En 1926 quand il retourne au séminaire, Béninaprès avoir passé un an en France, il s'arrange pour n'être qu'un simple professeur. Cela lui permet de pouvoir partir chaque semaine retrouver les habitants de la brousse.Mais en 1927 il est de nouveau nommé supérieur.
Le 15 août 1928 il ordonne  le premier prêtre dahoméen à Ouidah le père Thomas Mouléro.(photo : voir voyage au Bénin 2011)

Contraint, il accepte la consécration épiscopale.
Le 28 Octobre 1935 il est nommé Évêque dans la cathédrale St Bénigne de Dijon par Mgr Petit de Julleville. Il y avait aussi Mgr Cessou et Mgr Bruhnes.
Le 14 février 1936 il rentre à Cotonou . pour visiter son évêché il parcourt plus de 2000 km en camion.Il se préoccupe des pauvres et des lépreux.
Parmi les séminaristes il y a l'abbé Bernardin Gantin .
Le 23 février il est nommé archevêque de Cotonou.

En Mai (du 10 au 15 ) 1938 il participe à la consécration de l'église du Sacré Coeur de Dijon


Depuis 1935 à la date de son jubilé ( 21 novembre 1959) les catholiques sont passés de 44 000 à 230 000.
En décembre 1959 il apprend qu'il a un cancer, il démissionne.
Le 15 janvier. Monseigneur Gantin est nommé archevêque de Cotonou. Il est intronisé Archevêque le 17 mars 1960.

Mgr Parisot meurt peu après le 21 avril 1960

Il repose dans la chapelle de St Gall . (avec monseigneur Gantin) à Ouidah (photo: voir voyage au Bénin 2011)

Divers

Il a été très lié avec sa famille et notamment avec ses neveux et nièces : Andrée, Aleth, Madeleine ( religieuse CAP au Sacré Coeur)(photos : voir voyage au Bénin 2011) et Jean (frère des écoles chrétiennes et chef de division à l'école st Joseph).

Les cartes proviennent du site http://johan.lemarchand.free.fr

Anniversaire de sa mort

En Avril 2010 le 50 ième anniversaire de sa mort a été célébré à St Gall

 

(Possibilité d'agrandir les photos en cliquant dessus)

 

 

Si vous avez d'autres renseignements le concernant , n'hésitez pas à me les transmettre. D'avance merci.

Retour page précédente        Retour accueil