Sainte Marguerite Marie (1647-1960)

(Eglise du Sacré Coeur de Dijon à droite apparition du Sacré Coeur et
à gauche ste Marguerite Marie accourt ravie, montrer à ses novices le première image du Coeur de Jésus (Cliquer sur la photo pour avoir un agrandissement))

Elle naît dans un village du charolais à Verosvres le 22 juillet 1647. Son père est notaire royal .
Ce dernier décède quand elle a huit ans.
A 10 ans elle est très malade et elle fait voeu de devenir religieuse si Notre Dame la guérit. Ayant retrouvée la santé, elle oublie sa promesse, Mais un peu plus tard la maladie de sa mère la lui rappelle.
C'est pourquoi, bien que sa famille soit contre, le 25 mai1671, elle entre au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial. Elle prend l’habit des visitandines le 25 août 1671.

Elle a sa première apparition en 1672 : "Sois prête à me recevoir" lui dit le Christ.
Plusieurs suivront jusqu'en 1677.

Le 27 décembre 1673 :
le Christ lui montre son coeur rayonnant comme un soleil, portant la trace du coup de lance, la couronne d'épines et dominé par une croix

En 1674, pendant sa deuxième grande apparition, il lui demande :
" Tu communieras […] tous les premiers vendredis de chaque mois. Et, toutes les nuits du jeudi au vendredi je te ferai participer à cette mortelle tristesse que j'ai bien voulu sentir au jardin des Olives […] Et, pour m'accompagner […] tu te lèveras entre onze heures et minuit pour te prosterner pendant une heure avec moi ".

La plus célèbre des apparitions est celle de juin 1675 : le Christ lui dit :
« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris […] Mais ce qui m'est encore le plus sensible est que ce sont des coeurs qui me sont consacrés qui en usent ainsi.»
Toujours au cour de cette apparition il lui demande qu'elle instaure la fête du Sacré Coeur....

Au début elle passe pour possédée, mais heureusement, elle est soutenu par son confesseur, le père Claude de La Colombière.
Peu à peu la communauté accepte et vénère le  Sacré Coeur ( coeur souffrant entouré de flammes et d’une couronne d’épines).

Le culte du Sacré Coeur, grâce à elle, va se développer

Marguerite-Marie meurt le 17 Octobre 1690 à Paray le monial. Depuis son corps repose à la basilique de Paray le monial (voir photo ci contre)

En mars 1824, le pape  Léon XII la proclame Vénérable.
Le 18 septembre 1864, Pie IX la déclare Bienheureuse.
Elle est canonisée par Benoît XV le 13 mai 1920.

Vous pouvez trouver d'autres renseignements sur le site wikipédia

Retour page précédente        Retour accueil