VISITE DU SACRE - COEUR avec le père Guitton

Vous venez d'entrer dans une église qui date de 1938, ce n'est pas vieux.., à l'époque l'Evêque de Dijon avait demandé au Père Tattevin de construire un sanctuaire bourguignon dédié au Sacré-Coeur. Ies constructeurs. ont donc réuni les artistes régionaux et ont en même temps voulu. reprendre aussi 'bien le style roman que l'apport byzantin (tout est décoré): on parle aujourd'hui de "style roman bourguignon".

A l'égal de Paray - le Monial aussi bien que du Sacré-Cœur de Montmartre à -que vous retrouvez plusieurs fois dans les fresques dc 1'église- voici le sanctuaire diocésain du Sacré-Cœur ... tout simplement église de quartier = le quartier de la Maladière.

Vous avez pénétré et vos yeux commencent à s'habituer, allez jusqu'au milieu de la nef et rendez-vous compte des proportions, des jeux de couleurs, du calme et de l'appel au silence même avec les dimensions du bâtiment: longueur =63 m./largeur=24ou31 m./hauteur:nef= 14m.coupole=23 m, (Au dehors, sachez que le clocher fait 50m.)

Quelques dates: décision =1931/ première pierre = 1933 I concécration = 1938 I diverses œuvres intérieures, ensuite, datent de la seconde guerre mondiale (1939-1945) ce qui explique certaines décorations qui' peuvent nous choquer aujourd'hui.

Quelques noms: Barbier, de Villiers, Mauméjean, Serraz…

 

    Suite -->