Le Suzon

Le nom de suzon vient du celte Sisunus ( sin : eau, sun : neige et us : pays) : eau du pays des neiges

Historique : le Suzon à Dijon

Sur le plan de gauche, datant de 1685 figure le Suzon dans la traversée de Dijon

Sur le plan de droite, datant de 1812 est dessiné le Suzon extra muros avec notamment la branche qui dessert les fossés des fortifications de la ville

Pendant longtemps le Suzon sert d'égout.
Le long de son cours des bouchers et des tanneurs se sont installés.
C'est sûrement pour cela que le dicton dit : "Dijon périra par le Suzon"


 

Le Suzon à Dijon au XX ième siècle

Dans le centre ville, au XVI ième siècle, le Suzon est couvert et des maisons sont parfois construites dessus.
C'est ce qui explique qu'il ne suit pas toujours le tracé des rues actuelles (trait plein sur la photo de gauche ).
(Sur cette photo l'Ouche ne figure pas voir la page consacrée à l'Ouche).

Il est souterrain depuis le début de la du Général Fauconnet (coté bld des Allobroges).A cet endroit il se divise en 2 cours d'eau parrallèles.
A la fin de la rue du Général Fauconnet le trajet de ces deux bras se sépare ::

Avant 1964 le Suzon est à l'air libre jusqu'à la fin de la rue du Général Fauconnet (en venant du nord).(voir plan de 1940 ci contre à droite(cliquer pour agrandir))
Là il passe en souterrain et c'est un terrain de jeu pour les enfants.
A cet endroit il y a aussi un bistrot et un marchand de légumes
A cette époque, toujours en venant du nord, il y a, à droite, les deux voies de circulation, au milieu le Suzon (déjà très souvent à sec) et à gauche un petit chemin pour les riverains (voir photo inondation 1910 ci dessous)

Le Suzon "dans" le quartier de la Maladière

 

Le Suzon ne passe pas directement dans le quartier de la Maladière
Il le contourne par l'ouest (quartier des Varennes)

La photo ci contre montre le Suzon rue du Général Fauconnet (à droite il y a les usines Petolat)

Le 20 janvier 1910 reste une date historique en raison d'une crue très exceptionnelle du Suzon. (comparer cette photo à celle ci dessous, prise aussi rue du général Fauconnet, dans le même sens, mais pas au même endroit)

 

Ci contre le lavoir

 

 

Sur la photo à droite se trouve la nouvelle entrée du Suzon en souterrain (au nord de la rue du Général Fauconnet photo 2013) . La séparation en deux bras est très nette.

 

En tout le Suzon parcourt 9 km sous terre (dont 1150 rue général Fauconnet

 

 

 

Le Suzon à Dijon au début du XXI ième siècle

Au centre l'ancien lavoir rue Auguste Fremier (remplacé par l'intermarché aujourd'hui) et qui était alimenté par le Suzon

(*) A l'occasion des travaux du tram des fouilles ont été faites boulevard de la Trémouille et le pont aux ânes a été retrouvé

Le Suzon au pied du cellier de Clairvaux
(datant du XII ième siècle)


 

 

Si vous avez d'autres renseignements concernant le Suzon souterrain, n'hésitez pas à me les transmettre. D'avance merci.

Retour page précédente        Retour accueil